Avr 3, 2015

Posted by in Forex | Commentaires fermés sur Les différentes techniques de trading

Les différentes techniques de trading

Les différentes techniques de trading

Techniques de trading

Actuellement, trader est devenu une activité courante, grâce à la facilité d’accès et d’intégration des particuliers dans le forex.  Néanmoins, il y a des connaissances de base à acquérir puis c’est l’expérience qui forge ce « savoir » au fur et à mesure de la pratique. Déjà, il faut savoir qu’il y a plusieurs types de trading, des techniques ayant chacune leur avantage, dans un contexte défini. Nous en verrons trois techniques distinctes dont les objectifs sont toujours les mêmes : risquer le moins et gagner plus.

Le day trading

Littéralement, day trading signifie “transaction en journée ». Il s’agit de trader en séance, c’est-à-dire entre son ouverture et sa fermeture, en une journée. Le cours pris en compte est celui en vigueur lors de la transaction, et permet aux opérateurs de vendre et acheter selon la hausse ou la baisse de la valeur de la devise. Cette technique est très rapide et donne la possibilité de faire des gains considérables, mais les risques sont également importants.

techniques de day trading

Concrètement, le day training se passe de cette manière : les opérateurs observent les variations des cours des parités. Après étude de la volatilité, qui garantit une stabilité ou une instabilité du marché,  ils estiment une hausse ou une baisse de la valeur d’une devise.

Au moment opportun, ils achètent par exemple des euros en vendant des dollars, spéculant une hausse de la valeur de l’euro, dans la journée. Lorsque cette valeur augmente, les traders revendent les euros, avec comme gain la différence entre le prix de vente et le prix d’achat initial. Le risque est que l’attente ne se présente pas ou que le temps de la transaction, les cours changent, vu la rapidité du marché.

Le swing trading

Contrairement au day trading, le swing trading ne se limite pas à la séance. Le principe du swing trading est d’acheter au cours le plus bas, pour le revendre au cours le plus haut. Pour cela, il faut être expérimenté quant au suivi de la tendance.

En effet, le marché suit une tendance, qui peut durer plus longtemps que la séance, voire plusieurs jours. Lorsque le cours tend à la diminution,  il faut attendre son niveau le plus bas et acheter à ce moment-là. Le risque est de rater ce niveau le plus bas, parce que lorsque la tendance remonte, il est trop tard et ce n’est plus avantageux.

Après avoir acquis cette devise à sa valeur la plus basse, il faut attendre le niveau le plus haut pour revendre de nouveau. Cette technique exige de l’expérience, et surtout savoir anticiper et  agir au bon moment. On rappelle que c’est la loi de l’offre et de la demande, qui fait varier les cours des devises.

Le change à terme

Cette technique de trading se réalise plutôt dans le milieu professionnel et n’est pas valable pour la spéculation. C’est une technique dite à terme parce que le taux de change est conclu à l’avance, entre et par les deux opérateurs concernés.

Par exemple, lors d’une transaction internationale ayant pour objet de la marchandise, les deux opérateurs ont chacun leur devise et le prix de vente est alors défini à l’avance pour une date précise encore ultérieure.

L’avantage du change à terme est que le fournisseur peut prévoir à l’avance le coût qu’il investit (titres ou marchandises) pour un paiement qui se fera, par exemple, qu’après plusieurs mois.  Si la valeur de sa devise diminue, il n’en sera pas pénalisé, mais d’un autre côté, si cette valeur monte,  il serait perdant.

Comments are closed.